L’idée qu’il faut être un génie de la bidouille pour s’intéresser au Raspberry Pi est tenace et surtout fausse. Avec une multitude de kits et de logiciels prêts à l’emploi, le petit boîtier venu d’Angleterre a tout d’un grand.

Qu’est-ce donc qu’un Raspberry Pi ?

Raspberry Pi 1 dans un boîter transparent
Raspberry Pi 1 dans un boîtier transparent

Tout le monde n’ayant pas entendu parler du Raspberry, une petite présentation s’impose. Imaginé par l’anglais David Braben suite au développement des processeurs pour les appareils mobiles (en l’occurrence ARM), le Raspberry a été mis à la vente à partir de 2012. L’idée de départ était d’avoir un nano-ordinateur pouvant servir à l’apprentissage de la programmation et facilement connectable à des dispositifs divers et variés.

Pour limiter au maximum les coûts, la carte-mère est vendue seule avec un lecteur de carte SD abritant le système d’exploitation (une distribution Linux). Le prix de départ est ainsi aux alentours d’une trentaine d’euros. Suite à la sortie du Raspberry, des kits plus complets sont rapidement apparus (officiels comme pirates) pour ajouter Wi-fi, Bluetooth et accessoires (clavier, manettes de jeu, disque dur…). Selon son objectif d’utilisation, on trouve maintenant très facilement un kit complet de 50 à 100 euros.

La machine en est aujourd’hui à sa version 3 et inclut maintenant nativement de nombreuses fonctionnalités, dont le Wifi, Bluetooth et un connecteur HDMI.

Que peut-on faire avec un Raspberry ?

Il s’agit d’un ordinateur aux capacités relativement modestes mais qui suffisent largement à des usages très variés :

Bref, il y autant d’usages imaginables que de matériels et de logiciels pouvant tourner sur un rapsberry. Dans un autre article, nous évoquions le développement de la radio bas-débit pour l’internet des objets. Ainsi, vous pouvez trouver une carte d’extension Lora pour Raspberry. Si vous combinez cela avec la facilité d’interfacer le Raspberry avec d’autres dispositifs, vous avez une solution de capteurs intelligents peu onéreuse.

Comment se procurer un Raspberry ?

Logo officiel Raspberry Pi

Les produits officiels sont sévèrement encadrés par la fondation Raspberry Pi.  Malheureusement, celle-ci n’est active que dans la langue de Shakespeare et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver dans les interlocuteurs français.

Le matériel et accessoires

Une carte Raspberry et ses accessoires se trouvent un peu partout sur le net. Attention toutefois à ne pas tomber sur une version bootleg plus ou moins fiable ou dangereuse. Mieux vaut commander les produits officiels. Pour la France, Kubii et RS Components sont vos amis.

La distribution Linux

Le choix de la distribution est aussi critique en terme de sécurité. Si vous achetez un kit, le système d’exploitation sera généralement déjà installé. Dans le cas contraire, pour le système d’exploitation seul, direction Noobs ou Raspbian qui sont les deux distributions officielles.

Vous pouvez également trouver des distributions avec des logiciels pré-installés comme Kodi par exemple mais il vaut mieux bien vérifier la source avant de les utiliser…