Si, comme moi, vous appréciez de ne pas avoir à vous soucier de s’occuper de sauvegarder son smartphone et que vous n’avez pas très envie de mettre votre vie privée dans le cloud, il y a heureusement pas mal d’alternatives gratuites. En voici deux intéressantes suivant ce que l’on souhaite faire et une troisième avec une solution NAS pour un cloud local et privé.

Daemon Sync : Sauvegarder automatiquement photos et vidéos depuis le mobile vers un ordinateur

Daemon sync
Daemon Sync : une solution gratuite pour ne plus perdre photos et vidéos avec son smartphone

Le bon côté de cette solution est qu’elle fonctionnera aussi bien sur Android que sur iOS. De plus, elle est en français.

Daemon Sync est édité par la même société qui avait développé Daemon Tools dans les années 90, un célèbre logiciel permettant de monter une image de disque.

L’installation et la configuration sont extrêmement simples avec une interface très intuitive. Dans un premier temps, il vous faut installer le serveur sur la machine qui accueillera les fichiers médias de vos périphériques mobiles. Ensuite, il suffit d’installer les clients Android ou iOs sur vos différentes machines. Et voilà !

Un simple système de code PIN permet de sécuriser la liaison et, toutes les 15 minutes (c’est paramétrable), toutes vos photos et vidéos seront enregistrés dans un dossier dédié sur l’ordinateur abritant le serveur. Les deux conditions étant bien évidemment que votre mobile soit connecté à votre réseau local et que l’ordinateur soit allumé. Pour les plus chevronnés, rien ne vous empêche de permettre l’accès au serveur Daemon Sync depuis l’extérieur pour sauvegarder vos fichiers quand vous n’êtes pas sur le réseau local. Attention quand même à bien configurer le pare-feu pour ne pas vous exposer inutilement.

AndroidMT propose un tutoriel complet pour installer et configurer Daemon Sync.

SyncMe Wireless : Sauvegarder son smartphone Android intégralement

SyncMe Wireless
SyncMe Wireless, une application complète de synchronisation et sauvegarde

Disponible uniquement sur Android, SyncMe Wireless ne nécessite pas de serveur mais va s’appuyer sur les partages (Windows, Linux, MacOS). Elle va donc demander un peu plus de technicité pour être utilisée.

Son principal intérêt par rapport à Daemon Sync est de prendre complètement en charge les flux bi-directionnels pour permettre, par exemple, de conserver sa bibliothèque de musique synchronisée entre le mobile et l’ordinateur.

Le paramétrage est aussi plus poussé et moins intuitif que Daemon Sync. Pour celui qui veut éliminer complètement le cloud pour la sauvegarde de son smartphone, y compris système et applications, SyncMe Wireless est une très bonne option.

Un cloud privé à la maison avec un serveur NAS

Nous avions déjà abordé le recours à un NAS dans l’article sur la gestion de ses fichiers médias. Avec la démocratisation des matériels et des suites logiciels performantes, l’investissement peut être rapidement intéressant.

Les solutions Synology sont particulièrement bien adaptées pour les particuliers ou les PME. Pour pouvoir activer la fonction RAID des disques, je recommande de commencer avec le DS216J et deux disques Western Digital Red de 1 à 2To selon les besoins.

N’oubliez pas qu’avec le Raid 0, chaque disque est dupliqué et la capacité nécessaire doit donc être le double de celle dont on a réellement besoin. L’avantage est qu’une panne de disque dur n’entraîne aucune perte de données.

La suite logicielle de Synology est particulièrement riche pour les appareils mobiles et permet de réaliser à peu près tout ce que l’on peut souhaiter. L’avantage est que l’appareil est silencieux et bien plus économe en électricité qu’un ordinateur classique. Idéal pour le laisser allumé en permanence.

Synology propose même un service de DNS dynamique pour pouvoir accéder de l’extérieur à son NAS sans avoir d’IP fixe. La configuration de la plupart des routeurs sera automatique et il suffit ensuite d’activer le pare-feu du NAS pour accéder en toute sécurité à tous ses documents de partout sur la toile.