Un PC bloqué avec un bel écran noir ou une langue angoisse devant l’écran de connexion et le mot de passe perdu n’est malheureusement pas une situation rare. Généralement, cela se finit par une réinstallation complète de l’ordinateur. Dans le pire des cas, tous les fichiers sont perdus.

Pour éviter le pire, l’idée de base est simple : arriver à accéder au disque dur. Plusieurs méthodes sont possibles selon ses connaissances et ses possibilités.

Installer le disque dur dans un autre PC

Si vous disposez d’un deuxième ordinateur et d’un bon tournevis, vous pouvez essayer d’y installer le disque dur. L’avantage est que vous pourrez assez facilement lancer des utilitaires de restauration de données. L’inconvénient est qu’il faut déjà avoir une certaine expérience en la matière. Cela peut même être un vrai cauchemar pour que le disque dur endommagé soit correctement reconnu.

Démarrer l’ordinateur sur un périphérique USB

Pour cela, il faut que votre périphérique (clé USB ou disque dur externe) soit « bootable ». Le plus efficace pour se faire est d’utiliser Rufus avec une image Slacko Puppy Linux.

Slacko est un système d’exploitation spécialement prévu pour s’adapter à la plupart des matériels et accéder notamment aux disques durs. Rufus va vous permettre d’installer cette distribution dans un périphérique bootable. Il vous suffit de télécharger la dernière image slacko en version 32 ou 64 bits selon votre processeur puis de lancer Rufus. Attention, l’opération effacera les données sur la clé ou le disque dur USB.

Insérez ensuite la clé/DD dans un port USB du PC bloqué et démarrez le. Si votre ordinateur ne « prend » pas sur le périphérique, il vous faut certainement accéder au BIOS et paramétrer le boot sur un périphérique USB (méthode variable selon la marque et le BIOS de votre ordinateur).

Une fois Slacko démarré, vous pouvez accéder à votre disque dur normalement et récupérer vos données. Si le disque n’est pas reconnu, il ne vous reste plus qu’à essayer la première méthode.