Ecouter, cela a l’air tellement évident que beaucoup l’ont oublié ! Soit parce qu’ils sont liés à un produit spécifique et vont consacrer leur temps à vous convaincre de vous y adapter, soit parce qu’ils manquent de recul et de vision d’ensemble et cloisonnent leur réflexion.

Le temps de la réflexion est une économie de temps

Publius Syrius

La phase d’échanges préalable n’est pas un luxe pour pouvoir ensuite ajuster au mieux notre proposition. C’est souvent à ce moment que se précise les besoins réels et non souhaités. Par exemple, si vous nous contactez en nous disant, « je veux être sur facebook et twitter » et que nous en restons là, nous n’aurions pas vu que :

  • vous êtes un importateur de produits pour le compte de grossistes
  • votre clientèle est exclusivement professionnelle
  • votre souhait d’être sur les réseaux sociaux vient en fait d’avoir entendu qu’il fallait absolument être sur facebook et twitter

et nous n’aurions pas pu vous conseiller :

  • de privilégier plutôt des réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo)
  • d’utiliser un catalogue en ligne avec inscription gratuite pour informer vos clients et prospects
  • Diffuser une lettre électronique d’information régulière sur les opportunités proposées

Il s’agit bien sûr d’un exemple un peu caricatural pour démontrer l’importance de l’écoute préalable et de la prise de recul sur vos réels besoins et contraintes.